Blog d'un Adjoint en Pastorale Scolaire

Tout sur la Pastorale et le caté à l'école Saint Pierre

  • Accueil
  • > CM : 1ère Annonce = en marche en Eglise pour...

11 mars 2019

Homélie de notre Curé sur …

Jésus s’adresse à ses disciples. Et il est clair que, dans ce passage d’Évangile, Il s’adresse à ceux qu’Il envoie en mission : les pasteurs de son Église.

Nous ne pouvons pas entendre cet Évangile sans avoir en arrière fond ces scandales qui affectent aujourd’hui l’Église.

Les actualités nous apportent chaque jour un lot d’informations sordides. Nous baignons dans un climat sans précédent qui nous meurtrit. Oui, frères et sœurs, nous sommes meurtris. Nous sommes sidérés. Nous sommes tristes, car nous aimons l’Église. Nous l’aimons de tout notre cœur. Alors, que l’Église soit ainsi souillée par ceux qui devraient en être les lumières et les modèles, nous meurtrit davantage.

Aussi avons-nous quelque chose de particulier à vivre dans cette célébration.

Et je vous y invite : nous allons nous unir pour présenter au Seigneur cette blessure qui nous atteint au plus intime du cœur. Car nous sommes touchés dans ce que nous avons de plus précieux. Nous voulons présenter au Seigneur ce poids immense de mal pour qu’Il vienne faire œuvre de Miséricorde.

Nous voulons aussi compatir avec les victimes. Nous voulons prier pour elles. Mais aussi pour les bourreaux.

 

Peut-être cet Évangile peut-il nous aider à comprendre le cheminement et répondre à la question : comment peut-on en arriver là ? Comment se fait-il qu’aujourd’hui, les Éminences de l’Église, Évêques, Cardinaux, Nonce-Apostolique, commettent des actes que l’on réprouve du plus profond de notre être ? Comment peut-on en arriver là ?

On a l’impression d’être débordé par un mouvement sordide.

La Parole de Dieu nous dit dans l’Évangile que ça commence de manière infime : c’est tout petit. On se croit meilleur que les autres ; on est rempli de cet amour propre déplacé, de cette vaine gloire. Ce qu’on fait, même pour Dieu au départ, on finit par le faire pour soi-même : on cherche les meilleures places. Au lieu de servir l’Église, on se sert d’elle pour se mettre en avant.

 « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? », nous rappelle Jésus. Oui, c’est comme un mouvement d’aveuglement qui peu à peu vient obscurcir le cœur. On finit par se croire supérieur aux autres et à les juger : « Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère alors que tu as une poutre dans le tien ? » N’est-ce pas ce qui s’est passé ? Envahi par une sorte d’auto-suffisance, on tombe alors dans la toute-puissance et l’on en vient à abuser des plus petits dont on méprise la souffrance.

 

Quel terrible cheminement ! Le Seigneur les traite ces hommes d’hypocrites, comme Il le faisait sans ménagement du temps des Pharisiens. L’hypocrisie est une maladie sournoise, une dissociation de l’être, une duplicité : on veut paraître meilleur qu’on ne l’est. On ne se rend plus compte que le cœur est pourri. On cherche à présenter de beaux fruits. Oui, ça brille, mais c’est creux ! Quel fardeau nous avons à porter ensemble, car nous sommes tous immergés dans ce climat d’insanité.

La 1ère lecture nous parle des petits côtés d’un homme qui se révèle à travers ce qu’il dit. Combien plus ces scandales  révèlent-ils ce qu’il y a dans le cœur de ces hommes. Alors, aujourd’hui ça déborde. Le monde et l’Église ne le supportent plus ! Heureusement ! Mais nous devons subir ces révélations : tous les jours, on nous sort une affaire nouvelle ! Nous sommes écœurés ! Et pourtant, il nous faudra le vivre jusqu’au bout. Il nous faudra porter cette souffrance. Il nous faudra nous unir à la peine des victimes, et de tant d’autres qui sont scandalisés.

Frères et sœur, portons ensemble ce fardeau. Nous rappelant que l’Église est sainte parce que c’est le Christ qui en est la tête. Saint Paul aujourd’hui dans la 2ème Lecture nous dit : « Ce qui est périssable sera englouti par ce qui est impérissable ». Il annonce la victoire du Ressuscité, la victoire de l’amour !

Voilà ce que nous avons à prêcher par une attitude humble, bienveillante, authentique. Voilà ce que nous avons à annoncer par notre bonté, en étant profondément fidèles à l’Évangile.

Trop d’hommes d’Église se sont éloignés de ce chemin. Trop d’hommes d’Église ont oubliés l’action du démon. Il faut le nommer. Parce que pour en arriver là, il a bien fallu succomber de petits consentements en consentements plus graves, jusqu’à tomber sous l’emprise du démon qui veut détruire. Il veut détruire l’homme et la femme créés à l’image de Dieu. Il veut détruire l’Église, car il en connait toute l’importance en ce monde. Nous avons à faire à une véritable corruption spirituelle qui touche les couches les plus élevées de la hiérachie.

 

Alors, ne désespérons pas : le Christ est vainqueur ! Nous serons grandement purifiés. Peut-être ne resterons-nous qu’un petit nombre ? Mais il faut que nous soyons fervents, remplis de bonté, heureux de témoigner du Christ ! Ne baissons pas la tête à cause de la faute des autres.

Et puis, nous avons aussi nos propres fautes à porter, et à présenter devant Dieu.

Dans cette Eucharistie, faisons acte d’humilité. Donnons au Seigneur cette peine. Demandons-Lui sa Grâce ! Qu’Il visite son Église qui en a tant besoin, pour qu’elle triomphe dans la Lumière de son Amour, et fasse resplendir la Gloire du Christ qu’aucun péché ne pourra jamais altérer. Amen !

 

D’après l’homélie du dimanche 3 mars 2019, par le Père Patrick-Marie FÉVOTTE, Paroisse Saint Pierre.

L’enregistrement est disponible sur le site de la Paroisse Saint Pierre de Dijon.

4 mars 2019

Venue de Patrick RICHARD et notre Car-Aime 2019 à l’école :

Mise en page 1

Depuis quelques années, vos enfants découvrent des amis chanteurs- auteurs-compositeurs en Église.

 

Ainsi, Brigitte et Jean-Paul Artaud, Marie-Louise Valentin et Hubert Bourrel, Danielle Sciaky, Steeve Gernez, Laurent Grzybowski, sont venus à l’église Saint Pierre, à la rencontre des enfants à travers leurs chants, leur bonne humeur, leurs danses, leurs mélodies…

 

Cette année, je vous propose de découvrir un ami breton :

PATRICK RICHARD,

qui a accepté de venir avec son musicien, Philippe Guével.

 

Ils seront présents parmi nous,

le vendredi 5 avril, à l’église Saint Pierre :

- 10h30, pour les enfants de maternelles et de CP.

- 14h00 pour les enfants de CE1 et de CE2.

- 15h15 avec les enfants de CM1 et de CM2.

 

Nous avons besoin de vous pour accompagner les enfants lors du trajet aller/et ou retour. Inscrivez-vous vite auprès de l’institutrice de votre enfant.

Ce sera, sans nul doute, un moment intense de partage, de pure convivialité.  Je vous le garantis… !!!

Voici les chants que vous pouvez chanter avec votre enfant :

Pour les maternelles et les CP :

1) Allume une étoile :

2) Chanson du matin :

3) Mes crayons de couleurs :

4) Viens mélanger tes couleurs :

Pour les CE1 et les CE2 :

1) Tout petits devant Toi :

2) Partager :

3) Regarde tout ce qui est beau :

4) Viens mélanger tes couleurs :

Pour les CM1 et les CM2 :

1) Cap sur l’Évangile :

2) Tout petits devant Toi :

3) Salam a Shalom :

4) Partager :

5) Les oiseaux mazoutés :

6) Viens mélanger tes couleurs :

 

Père Patrick-Marie FÉVOTTE, Mme FERREUX,

l’équipe éducative,

les mamans pour la 1ère Annonce, DIDIER.

31 août 2018

En avant pour cette nouvelle année…

Et c’est reparti pour cette nouvelle année 2018 – 2019.

Voici les plannings niveau par niveau :

fichier xls Plannings

N’hésitez pas à faire circuler l’info et à commentez,…

 

Didier.

 

shalomenyeshua |
islamdjib |
philologos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pndv
| delinetcom
| Danielmehi