Blog d'un Adjoint en Pastorale Scolaire

Tout sur la Pastorale et le caté à l'école Saint Pierre

  • Accueil
  • > Ecole
  • > Méditation du Chapelet du vendredi 6 janvier :

6 janvier 2017

Méditation du Chapelet du vendredi 6 janvier :

Classé dans : Ecole,informations diverses,Méditation du Chapelet — admin @ 15 h 15 min

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1, 7-11 :

En ce temps-là, Jean le Baptiste proclamait :
« Voici venir derrière moi Celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; Lui vous Baptisera dans l’Esprit Saint. »

En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et Il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l’eau, Il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur Lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux :
« Tu es mon Fils bien-aimé ; en Toi, Je trouve ma Joie. »

 

 

Méditation 1 :

En ces jours précédant la célébration de l’Épiphanie, les premières manifestations de Jésus sont rappelées. La recension qu’en donne Marc est la plus synthétique : elle donne à voir dans un même élan la prophétie de Jean Baptiste et son accomplissement. Tout se joue autour du baptême, ou plutôt des deux baptêmes. Le baptême que Jean confère dans l’eau : un «baptême de repentir pour la rémission des péchés» (Marc 1,4) ; et le baptême qu’il annonce, donné dans le feu de l’Esprit par un autre «plus fort».

 

Prions pour toutes nos familles.

Que ces temps de Noël se prolongent tout au long de cette nouvelle année. Et que dans nos familles, la joie de se retrouver domine nos échanges.

 

 

Méditation 2 :

Et voilà qu’«en ces jours-là» — ce qui n’est pas une vague indication chronologique, mais l’expression désignant les temps messianiques — l’eau et l’Esprit ensemble témoignent. Jésus, dans son humanité, descend dans l’eau pour recevoir le baptême de pénitence ; Jésus, Fils de Dieu, remonté des eaux, est confirmé par l’onction de l’Esprit et l’attestation du Père. Théophanie où Dieu manifeste son être un et trine : l’eau baigne le corps du Fils, la voix du Père se fait entendre et l’Esprit même se donne à voir «comme une colombe».

 

Prions pour tous ces enfants en route pour recevoir un des trois Sacrements de l’Initiation. Que ce chemin les pousse à réfléchir et à agir autrement dans leur vie quotidienne.

 

 

Méditation 3 :

L’immersion prophétise l’enfoncement du Christ dans les eaux de la mort ; mais «le ciel se déchire» annonçant sa remontée dans la gloire. Annonçant aussi que pour l’homme, lavé du péché au contact des eaux baptismales sanctifiées par le Christ, s’ouvre à nouveau le chemin du ciel. L’homme-Dieu est venu assumer la chair, pour accueillir en elle l’onction de l’Esprit et le témoignage de la filiation. «Le Fils bien-aimé» est devenu «le premier-né d’une multitude de frères» (Romains 8,20). Et désormais chacun de nous peut entendre la voix de Dieu lui murmurer : c’est toi ma fille bien-aimée, mon fils, mon bien-aimé.

 

Prions pour chacune et chacun d’entre nous. Que cette nouvelle année, nous nous mettions à l’écoute du silence que nous propose Dieu.

 

Méditation 4 :

Le temps de Noël, qui s’achève, n’est pas seulement la célébration de l’enfance de Jésus. Il est, plus largement, la célébration de l’Incarnation : le Verbe de Dieu s’est fait chair. Le Fils de Dieu a pris notre condition humaine, avec toute sa faiblesse.

C’est la première étape, fondamentale, de sa mission. La deuxième sera son ministère de prédication et de guérison. Entre les deux se situe la fête du baptême de Jésus.

Pour lui, ce n’est pas un baptême de purification, car il est sans péché, mais une expression de sa solidarité avec la condition humaine, et aussi sa reconnaissance solennelle, par le Père et l’Esprit, comme Fils bien-aimé. Dieu rend témoignage à son Fils.

Du ciel une voix déclare : «  Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi je trouve ma joie. «  Cet homme qui, humblement, prend place parmi ceux qui vont se faire baptiser par Jean n’est autre que le Fils unique de Dieu. Et il va commencer sa mission. Il sera «  un témoin pour les nations « . La Parole issue de Dieu ne lui reviendra pas sans avoir fait ce que Dieu veut, sans avoir accompli sa mission.

 

Prions que toutes les familles puissent être des relais auprès de leurs enfants de la richesse et de l’actualité de la Parole de Dieu.

 

 

 

Méditation 5 :

L’existence chrétienne commence aussi par un baptême, une plongée dans l’eau. Mais ce baptême a un effet bien plus grand que le baptême de Jean, qui exprimait seulement une volonté de conversion. Il donne réellement part à la vie nouvelle du Christ mort et ressuscité dans la force de l’Esprit Saint.

L’eau purifiante du baptême, le sang rédempteur de la croix, l’Esprit vivifiant du Ressuscité sont les témoins et les acteurs de notre nouvelle naissance en Dieu.

Pour nous aussi, le baptême ouvre à une mission, celle de rendre témoignage à Jésus, Fils de Dieu, frère des hommes.

 

Prions pour que, dans notre école, notre mission de parler de Jésus Christ porte toujours des fruits, afin que nos enfants puissent choisir en toute liberté le Chemin que Jésus, par notre intermédiaire leur montre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

shalomenyeshua |
islamdjib |
philologos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pndv
| delinetcom
| Danielmehi